Kartika

Kartika

22
March

 

Boyolali est l'un des régences dans la province de Java central. La régence surnommée la ville du lait offre une variété de beautés naturelles qui peuvent devenir une destination touristique. L’Un des piliers du tourisme à Boyolali est ‘’umbul’’ ou en français la source d’eau. La source d’eau offre la fraîcheur de l’eau qui est utilisée comme bain naturel. Parmi les nombreux ‘’umbul’’ ou la source d’eau a Boyolali, l'un des plus célèbres est Umbul Pengging.

Contrairement à d'autres sources, Umbul Pengging est nuancé par le royaume du passé. Cette piscine se trouve dans le village de Dukuh, le district de Banyudono, la régence de Boyolali, Java central. Depuis la ville de Boyolali, Umbul Pengging est situé environ 14 kilomètres et environ 20 minutes.

Umbul Pengging possède trois piscines. La première piscine, la plus proche de l'aire de stationnement du véhicule est Umbul Temanten. Cette piscine a un mur d’environ 24 mètres de large, 33 mètres de long, avec des profondeurs successives de 0,70 mètre, 1,40 mètre et 1,80 mètre.

La piscine suivante est Umbul Duda située derrière Umbul Temanten. Umbul Duda est la plus petite piscine parmi les trois autres piscines de la zone Umbul Pengging. Le troisième bain est Umbul Ngabean qui se trouve dans la partie orientale de la zone d’Umbul Pengging. L’architecture d’Umbul Ngabean a des nuances royales.

En se plongeant dans cette piscine, on a l'impression d'être au milieu d'un palais royal du passé. Il y a encore une piscine mais ce n'est pas naturel, mais artificiel. Elle s'appelle Umbul Anak car il est destiné aux enfants.

Pour profiter de la fraîcheur de l’eau Umbul Pengging, vous devez payer un billet d’entrée de 3.500 rupiah pour les journées normales et de 4.500 rupiah en vacances. Les tarifs de stationnement ne sont que de 1.500 rupiah pour la moto et 2.500 rupiah pour les voitures. Vous devez également payer à nouveau pour vous baigner dans une piscine. Mais le tarif est très bon marché, à savoir 1.500 rupiah pour Umbul Temanten et Duda. Tandis que le prix d'entrée pour Umbul Ngabean est seulement de 2.500 rupiah et Umbul Anak3.500 rupiah.

L’objet touristique d’Umbul Penggingdispose également d'installations complètes, telles que parking, toilettes, salles de prière, stands de nourriture. À Umbul Pengging, vous pouvez nager, pêcher a Win Win qui se trouve au sud d’Umbul Ngabean

21
March

 

« Kopi Indonesia » (le café indonésien) a pénétré à Athènes, en Grèce à travers l'événement Greek Coffee à savoir le café servi dans le style grec, mais le café utilisé était des produits importés d'autres pays ayant participé à l'exposition alimentaire à Athènes 2019. L'exécuteur de la fonction d'information de l'ambassade de la République d'Indonésie d'Athènes, Kristina Natalia a déclaré mercredi à Antara (3/20) que la communauté grecque se classait au 17ème rang des plus gros buveurs de café du monde.

Selon Antara, l’ambassade d’Indonésie à Athènes a invité « Kopi Indonesia » qui se compose des Petites et Moyennes Entreprises du secteur du café, à participer à l’exposition qui s’est déroulée du 16 au 18 mars. Athens Food Expo est la plus grande exposition internationale d’Europe du Sud-Est consacrée aux aliments et aux boissons. Cette exposition offre aux entrepreneurs dans ce domaine d’élargir leurs réseaux et de trouver des partenaires commerciaux en Grèce. Antara/VOI/Ik

21
March

 

Le vice-Premier ministre néo-zélandais, Winston Peters, a dit qu’il était prêt à aider des familles de trois citoyens indonésiens, qui ont également été victimes de terreur terroriste dans les deux mosquées de Christchurch. Winston Peters a également exprimé ses condoléances au vice-président indonésien Jusuf Kalla, car un citoyen indonésien, Lilik Abdul Hamid, est décédé dans l'incident.

Cela a été déclaré par Peters après sa rencontre avec Jusuf Kalla en marge du dialogue de haut niveau sur la coopération indo-pacifique à Jakarta mercredi (3/20), cité par Republikaonline. Le vice-premier ministre néo-zélandais a déclaré que son pays essayait de mobiliser toutes ses capacités et tous les moyens afin d’aide les familles des victimes. Rol/VOI/Ik

21
March

 

L'île de Flores, Nusa Tenggara Est, possède une variété d'arts et de cultures intéressants. L'un d'eux est la tradition d’Etu, la tradition des habitants des villages de Wulu, Wuliwala, le district de Mauponggo, la régence de Nagekeo, Flores, Nusa Tenggara Est. La tradition d’Etu est une boxe typique des peuples autochtones des régences de Nagekeo et de Ngada.

Etu en langue Keo signifie la boxe traditionnelle. Contrairement à la boxe moderne, où il y a des pertes et des victoires, à Etu, personne ne gagne ni ne perd. Cette tradition vise à établir une harmonisation de la fraternité et les liens familiaux entre les concitoyens de Nagekeo et de Ngada. Une autre différence est que la boxe moderne porte des gants, tandis qu’Etu utilise des outils traditionnels en fibres de palmier.

Il y a environ trois siècles, les habitants de Nagekeo et de Ngada, sur l'île de Flores, avaient pour tradition de chasser les animaux sauvages pour les consommer. À l’origine, la tradition d’Etu était pratiquée par les peuples autochtones dans le village de Leghu-Boakota, mais lorsqu’Etu a eu lieu dans ce village, il y a eu des morts. Cela signifie que ce village n'est pas adapté à cette tradition.

Vers 1956, les ancêtres de la tribu Tongo, Jata Rike, ont trouvé Kampung Wulu sur les pentes de la colline de Kelinata pendant qu'ils chassaient. A cette époque, leurs ancêtres s'installèrent dans le village alors qu'ils chassaient et interprétaient des chants traditionnels que les Keo appelaient «Dero».

Ensuite, ils ont fait la tradition d’Etu en tant que patrimoine ancestral des peuples autochtones des régences de Nagekeo et de Ngada. Lorsque la tradition Etu a eu lieu dans le village de Wulu Nua Puu, il n'y a pas eu de décès. Cela signifie que ce village peut accepter la tradition d’Etu.

La tradition d’Etu a lieu chaque année en février. Après la tenue à Kampung Wulu Nua Puu, les autres villages de toutes les régences de Nagekeo et de Ngada pouvaient pratiquer la tradition d’Etu.

Mais d'autres villages dans les régences de Nagekeo et de Ngada ne peuvent pas précéder la tenue de la tradition, si Teke Mere, le dirigeant de l’Adat, n’applique pas encore la tradition d’Etu au village de Wulu en février dans le calendrier traditionnel.