hudri

hudri

27
March

 Avec la pandémie de Covid 19, il n'y a pas de pays qui ne se soucie pas de la propagation de ce nouveau coronavirus.  Et toujours ceux qui travaillent dur sur le front, risquant leur temps, leur énergie et leur esprit, même leur vie, sont le personnel médical.

 

 Les personnels médicaux ne sont pas seulement une équipe de secours mais aussi des victimes.  Chaque pays conserve une histoire documentaire de l'héroïsme de leurs personnels médicaux.  Mais leurs histoires dramatiques sont presque toujours les mêmes.

 

Le long processus de l'héroïsme des personnels médicaux commencent toujours par la difficulté d'obtenir un équipement de protection de la santé qui les rend ensuite infectés par le virus Covid19.  Aucun pays n'est vraiment préparé à cette covid-19.  Le manque de préparation du personnel médical et le manque d’aides médicales sont conformes au nombre de victimes qui continuent de chuter.

 

 Dans cette situation de multiples crises qui traverse le monde aujourd'hui, nous plaçons de grands espoirs sur les institutions internationales qui s'occupent des problèmes de santé, de faire attention et de prendre des mesures spéciales concernant l'importance du Protocole sur la disponibilité des équipements et des personnels médicaux dans la crise mondiale actuelle.  Sinon, après l'attaque du virus Covid-19, ces pays entreront dans une nouvelle crise multidimensionnelle.

28
March

Le gouvernement de la régence Maybrat, en province Papouasie occidentale, a fermé l'accès aux vols de deux aéroports de la région pendant les 14 prochains jours afin de prévenir la propagation du COVID-19. 

Le Régent de Maybrat, Bernad Sagrim, à Maybrat, a déclaré que, pour empêcher la propagation du COVID-19, le gouvernement local a fermé l'aéroport Aiwasi et l'aéroport Kambuaya pendant les 14 prochains jours. 

Selon Bernad Sagrim, le gouvernement local ainsi que tous les habitants de la régence Maybrat se sont engagés à lutter contre la propagation du virus COVID-19. 

Le gouvernement de la régence Maybrat depuis jeudi (26/3) a restreint l'accès à la terre pour entrer dans la régence de Maybrat, à la fois depuis Sorong, Sorong Sud, Tambrauw et Manokwari. (antara/voi)

28
March

Le maire de Pangkalpinang, Maulan Aklil, a demandé au gouverneur des îles Bangka Belitung, Erzaldi Rosman, de fermer temporairement l'entrée de la route maritime et aérienne de Bangka Belitung afin de prévenir la propagation du virus COVID-19. Le maire Maulan Aklil a déclaré d’avoir demandé au gouverneur de fermer tous les vols à destination et en provenance de la région Bangka Belitung pendant 14 jours, à compter du 27 mars 2020, sauf en cas d'urgence avec la permission des autorités. Selon Maulan Aklil, l'effort de fermer l'entrée de Bangka Belitung est un moyen de briser la chaîne d'entrée du COVID-19 par l'arrivée de personnes de l'extérieur de l'île Bangka. Maulan a également demandé de fermer l'entrée de la voie maritime vers et depuis l'île Bangka pendant 14 jours. (antara/voi)

28
March

Le ministre des Travaux publics et du Logement public, Basuki Hadimuljono, a mobilisé 1.600 travailleurs pour accélérer la construction des installations d'observation, d'hébergement et de quarantaine COVID-19, à l'île Galang, îles Riau, qui devrait être achevée le 28 mars 2020. 

Le ministre Basuki dans un communiqué de press officiel à Jakarta, a déclaré, les matériaux de construction sont maintenant partout. Il y a actuellement 1.600 travailleurs sur le terrain. 

Le ministre Basuki a demandé que l'entrepreneur a atteint le délai prévu, soit le 28 mars 2020. Mais en faisant toujours attention aux protocoles de santé et de sécurité au travail liés à l'épidémie COVID-19, en particulier pour maintenir la propreté et la distance de sécurité dans les communications. 

Également construit dans cette île, des installations de soutien, comme des maisons de médecins, des infirmières, des cuisines publiques, des entrepôts, des buanderies et autres. 

L'emplacement choisi pour la construction de l'installation se trouve dans l'ancien camp de réfugiés vietnamiens et la zone de développement à 60 km de l'aéroport Hang Nadim et à 56 km de la ville Batam, en utilisant 20 hectares de terrain sur une superficie totale de 80 hectares. (Antara/voi)