Wednesday, 23 September 2020 14:44

Hong Kong ne veut pas garantir les droits de 12 militants arrêtés par la Chine

Written by 
Rate this item
(0 votes)
Hong Kong ne veut pas garantir les droits de 12 militants arrêtés par la Chine Carrie Lam: Antara Photos

 === La dirigeante de la ville de Hong Kong, Carrie Lam, a déclaré mardi (22/09) que son gouvernement ne pouvait pas revendiquer les droits des 12 militants qui ont été détenus par la Chine alors qu'ils tentaient de fuir vers Taiwan. Lam a déclaré que les détenus devaient faire face à la loi au sein du gouvernement central. Le 23 août, 12 citoyens de Hong Kong ont été arrêtés alors qu'ils s'apprêtaient à entrer dans les eaux de la Chine continentale.

 Afin de contourner la loi sur la sécurité nationale, les personnes accusées d'être impliquées dans le rassemblement antigouvernemental de la ville de Hong Kong tentent de déménager à Taiwan. La police chinoise a déclaré que les 12 étaient soupçonnés d'avoir effectué des passages illégaux de la frontière. Le ministère chinois des Affaires étrangères les qualifie de «séparatistes». Lam a déclaré que dix personnes avaient été inculpées, libérées sous caution et interdites de quitter la ville. Ils sont actuellement détenus dans la ville voisine de Shenzhen. // (REPUBLIKA.VOI.DRY)

Read 25 times