Saturday, 19 May 2018 21:33

LIPI encourage le gouvernement indonésien à lutter contre l'intolérance dans les médias sociaux

Written by 
Rate this item
(0 votes)

 

Les actes de terrorisme dans plusieurs villes indonésiennes récemment ont fait le gouvernement indonésien à intensifier ses efforts concret dans la gestion de l'action meurtrière. Cela a ete dit par le chercheur du Centre de recherche sur les ressources régional de l'Institut indonésien des sciences (LIPI), Cahyo Pamungkas,  à VOI après la discussion publique sur la lutte contre le terrorisme a LIPI jeudi. Cahyo espère que le gouvernement indonésien augmentera la supervision des médias sociaux, ce qui est l'une des causes du radicalisme. Selon lui, le gouvernement n'est pas encore optimal dans la gestion de la propagation de l'idéologie avec des récits violents à travers les médias sociaux.

Cahyo Pamungkas :

‘’ Pour prévenir, éliminer les attitudes d'intolérance contre un groupe religieux ou ethnique. Donc, d'abord, lutter contre l'intolérance, à la fois dans la vie quotidienne et les médias sociaux, en particulier le discours de haine. Le discours de haine est une forme d'intolérance que l'on peut voir. Donc, je pense qu’il est l'un des programmes à faire maintenant est de combattre l'intolérance, à la fois dans le monde social et dans la vie quotidienne. Je pense que c'est l'une des causes profondes du radicalisme’’.

Cahyo Pamungkas a également déclaré que la prévention du développement de l'idéologie du terrorisme pouvait être faite avec la stratégie de déradicalisation de la famille des terroristes. Cela peut être appliquee à travers diverses approches, à la fois du point de vue psychologique, social et aussi à travers l'approche de l'autonomisation en fournissant une éducation spéciale. VOI/Faisal/Ik

Read 67 times Last modified on Saturday, 19 May 2018 21:50