Friday, 23 October 2020 14:34

Magowo Libu Watu, une activite d’attraper des poisson dans l'ouest de Sumba

Written by 
Rate this item
(0 votes)

 

Les personnes qui adhèrent à la foi Merapu dans le village de Welibo, district de Lamboya, la regence de Sumba occidentale, île de Sumba, Nusa Tenggara Est (NTT), ont une activité qui a lieu en octobre chaque année. Ils ont organisé l'activité appeléeMagowo Libu Watu.

Dans la langue locale, Magowo signifie d’attraper des poissons en masse, tandis que Libu Batu est le bassin versant de Welibo (DAS), village de Welibo. Il s'agit donc d'une activité de pêche de masse menée par des habitants de Libu Batu.

La pêche de masse (Magowo) à Libu Watu n'a lieu qu'une fois par an, à savoir en octobre. La première pleine lune d'octobre marque le début du mois sacré de la culture Marapu à Lamboya.


Les rato (
ils sont les chefs traditionnels) déterminent le moment du magowo. Il y a aussi des résidents impliqués dans l'activité qui sont une combinaison des huit principales tribus du district de Lamboya. Les huit tribus sont Anamalangta, Ubbu Teda, Marapati, Kabba, Ubbu Maleha, Welowa, Kadengara et Wehola.

Après l'heure fixée, trois hommes ont jeté des tranches de viande de noix de coco dans la rivière. La viande de noix de coco est un aliment pour poisson.

Après cela, les trois hommes ont dispersé leurs filets séquentiellement dans l'eau, comme l'ouverture d'un événement dattraper des poisson de masse à Libu Watu.

Pendant ce temps, des centaines d'autres résidents étaient alignés. La plupart des résidents tenait un engin de pêche traditionnel.Les hommes tiennent des filets et les femmes portent des auta.

Auta est une maille qui a une poignée ronde, faite de rotin et de bois.

Après cela, ils ont répandu les filets et auta. Pour les résidents qui n'ont pas d'engins de pêche, ils capturent du poisson au moyen de hajame (tâtonnement). Presque tout le monde attrape du poisson, et cela est fait simultanément au même endroit.

Chaque résident qui attrape de gros poissons est paradé vers le bord de l'étang. Les poissons capturés sont stockés dans un endroit spécial appelé kaleku. Ils rentreront chez eux lorsque la prise sera suffisante, selon les dispositions coutumières de Marapu.

Read 30 times Last modified on Friday, 23 October 2020 14:37